Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/06/2016

Le Brexit acquis, l'incertitude à son paroxisme, l'or parti pour des sommets

Alors que personne n'y croyait, ni les sondages, ni les bookmakers, voilà que le résultat du référendum nous annonce une victoire du "Leave" à 51,9%.

refeu.jpg

Quelles sont les conséquences ?

La première conséquence direct s'est vu sur les marchés financiers avec une baisse de toutes les places financières européennes. Par exemple, la CAC 40 a vu une baisse de 8% dans la journée des résultats, environ 5% de baisse chez nos amis allemands.

Une autre conséquence est que le cours de l'or a bondi de 7% en euro, près de 5% en dollars et plus de 14% en livre Sterling. Pour tous mes lecteurs réguliers qui souhaitaient entrée sur le marché de l'or, vous avez loupé une bonne opportunité. Ne vous inquiétez pas, il n'est pas trop tard car le cours va très certainement continué à monter.

Et pourquoi il continuerait ? Tout simplement car l'idée impensable il y a encore un an, que l'Euro allait vars sa fin prends une vrais option avec ce Brexit. En effet, beaucoup de parti nationaliste ont sauté sur l'occasion pour demander un référendum de ce type dans plusieurs autre pays. Ce qui signifie que la monnaie unique européenne ne semble plus tout a fait indestructible et la confiance envers elle est en train de baisser...

14/06/2016

Brexit ? Faillites bancaires ? la multiplication des risques favorise l'or

Le cours de l'or a repris sa marche haussière en cette année 2016. Ce retour à un marché haussier n'est que logique puisque les décisions politiques monétaires sont désastreuses depuis des années. On peut les résumer en une expression : "reculer pour mieux sauter".

En effet, depuis maintenant plus de 8 ans et la crise de 2008, les réformes structurelles ne sont pas évidentes. Les lobbys bancaires ont réussi leur coup et peu de nouvelles contraintes ont été imposées comme par exemple sur le marché des dérivés, ce même marché qui a coulé le secteur en 2008. Pour réussir ce tour de force, il faut savoir que le lobby bancaire finance les campagnes de nos politiques, qu'ils soient de droite ou de gauche. Leurs seules solutions sont l'augmentation de la dette et l'impression monétaire...

Brexit ?

En plus de ce retour logique vers un marché haussier de nombreux nouveaux facteurs risquent de faire exploser le cours de l'or. Le dernier en date vient de la grande Bretagne et des dernières estimations du référendum qui donne l'Angleterre sortante de l'UE. Certes ce ne sont que des estimations mais les marché ont fortement réagit avec une baisse des principales place boursière.

La Grèce ?

Il y a quelques jours, on apprenait que la Grèce allé re-ro-négocier... En effet, le FMI attend plus de réforme pour libérer une partie de son aide. Un scénario que nous connaissons depuis des années mais qui malheureusement arriver à sa fin à un moment donnée.

 

Faillite bancaire ?

De nouvelles études faites par des organismes privée ou institutionnelle montre que le système est extrêmement fragile... mais le lobby est là pour veiller aux statu quo

07/06/2016

Les cours de l'or en hausse après la probable machine arrière de la fed

Ce vendredi 3 juin 2016 était prévu la publication des chiffres de l'emploi américain. Normalement, la tendance de ces dernières années voulait que le marché de l'emploi çe porte bien avec de nombreuses créations d'emploi régulière.

 

cour-or-job-report.jpg

 

Sauf que les données n'ont pas été aussi bonne que prévu et bien au contraire. Ces chiffres montrent qu'avril a été le pire mois en terme de création d'emploi depuis septembre 2010 soit pratiquement 6 ans. La réaction a été immédiate avec le cours de l'or qui a pris 30 dollars à la suite de ces mauvais chiffres.

Mais pourquoi une telle réaction ?

Tout simplement car cette mauvaise nouvelle pour l'économie américaine devient une excuse pour la Fed qui va lui permettre de retarder une fois de plus la hausse des taux d'intérêt. En effet, après 7 années de baisse des taux et d'impressions monétaire, la Fed veut faire repartir l'économie avec une inflation constante. Sauf que c'est la seule banque centrale qui va dans ce sens, les autres comme la BCE continue de descendre les taux et de faire marcher la planche à billet.

De plus, l'économie ne va pas réellement mieux ces dernières années, seules les chiffres manipulés par la Fed et le gouvernement américain font croire le contraire. Et l'augmentation des taux entrainerait des difficultés pour l'économie et serait intenable à cause du niveau d'endettement. La Fed le sait et ne fera finalement pas ce qu'elle avait donc annoncé.